Introduction à l'ayurveda

Quand j’ai entendu parler de “poudres ayurvédiques” pour la première fois je me suis dit que j’étais partie beaucoup trop loin dans le naturel et que ça commencait à être vraiment bizarre…. Mais apparemment ces poudres mélangées à de l’eau chaude donnaient des masques pour les cheveux vraiment pas chers et très très efficaces. Alors je me suis renseignée et je me suis rendue compte que c’était tellement plus intéressant que ce que je pensais :

L’ayurveda est la médecine traditionnelle indienne qui date d’il y a plus de 5 000 ans. Elle repose sur la nature pour aider au bon fonctionnement du corps et de l’esprit dans un but de rééquilibrage constant.

Les indiens la pratiquent encore tous les jours en combinaison avec la médecine moderne occidentale. Elle implique les soins par les plantes, une alimentation saine et l’exercice physique (le yoga). D’ailleurs un vrai yogiste doit également connaître beaucoup de choses sur l’ayurveda pour maîtriser le yoga à la perfection. Elle implique aussi une réelle philosophie de vie recherchant l’équilibre pour son corps et dans ses actions et interactions avec le monde.

C’est après avoir lu des textes anciens d’ayurveda qu’Hippocrate avait écrit sa fameuse phrase :

« Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit dans ta nourriture »

Selon l’ayurveda il y a trois sortes de métabolismes humains (dosha) : métabolisme rapide (vatta), moyen (pitta) et lent (kapha). Nous avons un peu des trois en nous mais l’un d’entre eux est dominant. Après avoir fait un test j’ai su que j’étais 77% kapha (lent). En très synthétique : je suis une personne qui digère très lentement et mes organes mettent du temps à s’activer lors des maladies donc la prévention est mon meilleur allié contre ma lenteur naturelle : rééquilibrer les 3 doshas. J’ai donc beaucoup lu sur mon métabolisme. J’ai pris connaissance de recommandations vraiment intéressantes applicables à mon corps pour l’aider à mieux fonctionner et éviter les tracas du quotidien. Pour dresser mon profil, connaitre les aliments à privilégier ou d’autres petites actions, je suis allée sur plusieurs sources d’informations dont la plupart sont en anglais. Je vous ferais un article “kapha” en partageant les informations trouvées pour ceux qui se sont aussi découverts kapha après avoir fait le test (lien à la fin de l’article).

J’ai trouvé assez surprenant de voir que beaucoup de constatations que j’avais faites par le passé était listées en symptômes incommodant les kapha : intolérance au lait (problème de peau et conjonctivite), surconsommation de viande (fatigue ou même sieste car oui la sieste est un symptôme en ayurveda), aliments trop riches et denses (salivation et postillonnement), asthme étant enfant et problèmes ORL adultes, etc (la suite dans l’article sur les kapha)

Je ne suis pas du tout experte juste très intéressée par cette médecine qui est pour moi la plus complète et efficace au quotidien. Je continue de croire que la médecine occidentale ne devrait concerner que la chirurgie et autres actes médicaux lourds et en aucun cas le quotidien. J’ai donc appris d’autres informations sur l’ayurveda un peu aléatoirement mais néanmoins intéressantes :

  • je sais également qu’un corps déréglé chez les métabolismes pitta se reflète par les odeurs : transpiration forte, flatulence, odeur des pieds, etc. Cela se résoud donc facilement par l’alimentation ;

  • les problèmes de peaux et d’eczéma sont des problèmes de communication en général (le lien entre notre intérieur et notre extérieur) ;

  • contrairement à la médecine occidentale l’ayurvéda ne cherche pas à soulager une douleur mais traite la vraie cause ;

  • le sport active tous les organes et permet de réveiller tout le corps de façon interne.

Vous pouvez trouver des informations sur Ayurveda France mais comme je vous l’ai dit je n’ai, à ce jour, trouvé aucun site francais ou anglais regroupant TOUTES les informations.

Nous sommes ici dans une logique de médecine individuelle, l’inverse de la médecine de masse en Occident depuis le 18ème siècle. C’est en cela que l’ayurvéda est une discipline étonnamment moderne. De nos jours, l’ayurvéda permet à des millions d’hommes et de femmes qui vivent avec de très faibles ressources d’avoir une santé optimale.

L’alimentation c’est la vie et depuis que je m’intéresse à l’ayurveda je comprends mieux le corps humain et ses réels besoins. C’est en comprenant réellement mon corps que j’ai commencé à faire du sport et enfin aperçu tous les changements que l’activité physique et une meilleure alimentation apportent à mon corps.

Faites le test de votre Dosha !

N’hésitez pas à mettre un cœur si vous avez trouvé l’article intéressant 🙂

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :