J’ai testé pour vous un atelier Aroma Zone

Depuis que je suis minimaliste je privilégie d’offrir et demander des expériences plutôt que des objets physiques. Nous nous sommes donc offert de superbes cadeaux de Noël avec ma sœur : des cours de cuisine, du coaching de colorimétrie vestimentaire ou encore une formation à l’aromathérapie chez Aromazone.

Aromazone ont deux grandes familles de formation : aromathérapie & cosmétique. Nous avons choisi le premier cours d’initiation à l’aromathérapie “LA TROUSSE D’URGENCE : LES HUILES ESSENTIELLES DE BASE“ : Apprenez à connaître et utiliser les huiles essentielles incontournables dotées de propriétés thérapeutiques majeures avec notre expert Aude Maillard, Docteur en Pharmacie et Aromathérapeute reconnue.

“Cet atelier de deux heures vous permettra d’assimiler les bases de l’aromathérapie familiale. Vous étudierez dans le détails neuf huiles essentielles aux propriétés thérapeutiques majeures, utiles à la fois pour la maison, les maux quotidiens mais aussi dans les situations d’urgence. Source: Aromazone

Aude Maillard

Si tu ne connais pas Aude Maillard c’est une grande erreur car c’est une mine d’information et de bienveillance. Je te conseille de la suivre sur instagram pour ces mini conseils du quotidien et sur son blog pour ses articles de fonds de grandes qualités. En plus des livres et formations Aromazone, Aude propose des formations en son nom propre un peu plus qualitatives que celles d’ Aromazone.

Avant de te livrer ici mes quelques astuces apprises et mon avis général sur la formation je veux te prévenir que les huiles essentielles peuvent être dangereuses. La plupart du temps ton corps n’a pas besoin d’aide extérieur et peut se guérir de l’intérieur. Les huiles essentielles ne sont ni pour les femmes enceintes, ni pour les enfants. Pensez à demander conseil à un aromathérapeute avant de “tenter” des utilisations qui peuvent s’avérer dangereuses.

Pour plus de facilité je vais utiliser ce raccourci dans cet article – HE : huile essentielle

Comment est produite une HE ?

L’huile essentielle, extrait le plus puissant et évolué du règne végétal, est présente dans les plantes dites « aromatiques ». Elle est obtenue dans la majorité des cas par distillation par entraînement à la vapeur d’eau des composés aromatiques volatiles de la plante, excepté les essences d’agrumes qui sont obtenues par simple expression à froid de l’écorce du fruit. La composition en molécules biochimiques actives à la fois très riche et complexe, et très variable selon l’huile essentielle considérée, va déterminer les multiples propriétés et activités de celle-ci sur l’organisme.

Aude Maillard explique bien qu’il y a différentes qualités d’HE et que même celles d’ Aromazone ne sont pas toujours de la meilleure des qualités. Pour faire la différence elle nous apprend à lire l’étiquette. Le but est qu’il n’y ai pas de mélange géographique d’une même HE car le sol change pour beaucoup la puissance d’une huile et si on mélange de l’HE de lavande de Sicile et de France les propriétés seront diluées et moins efficaces. Je te recommande la marque Pranarom ou Saint Hilaire. Il y a également à Paris, juste à côté de l’Aromazone Haussmann, l’herboristerie traditionnelle Pigault-Aublanc (je te conseille d’y faire un tour).

Il y a 5 modes d’application d’une huile essentielle :

  • en diffusion
  • en inhalation (à respirer à l’intérieur des poignets ou sur un mouchoir)
  • dans un bain (dilué au préalable avec une huile végétale)
  • en application cutanée (diluer au préalable avec une huile végétale)
  • par voie interne (prescription d’un spécialiste)

NB : les HE ne sont pas solubles dans l’eau mais dans l’huile d’où la dilution dans de l’huile végétale et non de l’eau)

Généralement une HE a 1 ou 2 applications de prédilection et ne doit pas être utilisée n’importe comment (ex: l’HE de menthe poivrée est neurotoxique et ne doit surtout pas être diffusée, ni inhalée)

Précautions : 

– Ne pas utiliser d’huiles essentielles ou de soins en contenant sur le contour des yeux, et encore moins dans les yeux.

– Certaines huiles essentielles riches en phénols, en aldéhydes terpéniques (cinnamaldéhyde, citral…) ou en terpènes peuvent être irritantes pour la peau (voir les précautions d’emploi).

– D’autres sont photosensibilisantes et il est déconseillé de s’exposer au soleil au minimum pendant les 4h suivant l’application (voir les précautions d’emploi).

– Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes : faites toujours un test préalable dans le pli du coude.

– Bien respecter les précautions d’emploi figurant dans la fiche technique de chaque huile essentielle.

Les gestes d’urgence :

  • cas d’indigestion ou de sur-application cutanée accidentelle : ingérer ou appliquer de l’huile végétale de noyau d’abricot ou d’amande douce afin de diluer la concentration. Ces 2 huiles végétales sont celles se rapprochant le plus du PH humain.
  • une prescription d’une goutte peut sembler peu mais il est important de respecter le dosage recommandée. (ex : 1 goutte de lavande calme alors que plusieurs stimulent)
  • toujours tester l’HE dans le pli du coude au préalable afin de déceler une éventuelle allergie.
  • certaines huiles essentielles sont dermocaustique (à ne pas utiliser sur la peau mais uniquement en inhalation ou en ingestion) ou photosensibilisante (à n’utiliser que le soir et bien se laver les mains)

Les huiles hépatotoxiques :

les huiles hépatotoxiques ne doivent surtout pas être ingérées par voie interne sans avis médical sous peine d’abimer ton foie.

  • Ajowan
  • Cannelle (écorce)
  • Clou de Girofle
  • Coriandre Graine
  • Khella
  • Lavandula Stoechas
  • Muscade
  • Origan Compact
  • Origan d’Espagne
  • Origan Vert
  • Romarin à Camphre
  • Sarriette des montagnes
  • Sauge à Feuilles de Lavande
  • Thym à feuilles de Sarriette
  • Thym à Thymol

Les huiles neurotoxiques :

Les huiles neurotoxiques ne doivent surtout pas être inhalées ni en diffuseur, ni dans le poignet, ni dans un mouchoir. Si inhalées, ces huiles vont directement altérer les neurones de ton cerveau.

  • Aneth
  • Carvi
  • Cèdre de l’Atlas
  • Coriandre Graine
  • Curcuma
  • Eucalyptus Globulus
  • Fenouil Doux
  • Lavande Aspic !!!
  • Lavandula Stoechas
  • Menthe des Champs
  • Menthe Poivrée !!!
  • Menthe Verte
  • Muscade
  • Myrte citronnée
  • Romarin à Camphre
  • Romarin à Cinéole
  • Romarin à Verbénone
  • Sauge à Feuilles de Lavande
  • Tanaisie Annuelle
  • Thym à Thymol

Depuis cette formation quand je vois des magasins faire des pack d’HE pour diffuseur avec de la menthe, ça me gonfle…

Cette formation était riche en recettes contre le rhume, l’acné, etc… mais je n’ai pas tout retenue donc si c’est le genre d’informations que tu aimes je te conseille vivement d’aller voir le site internet d’ Aude Maillard.

Voilà les randoms tips que j’ai retenu et que j’utilise régulièrement encore maintenant :

  • l’HE de tea tree est la meilleure solution bucco-dentaire. C’est une des seules HE que l’on peut utiliser au quotidien sans pause temporelle. 1 goutte sur la brosse à dent permet d’avoir les dents lisses et propres comme jamais.
  • l’HE de tea tree peut s’utiliser comme désinfectant à plaie ouverte si vous n’avez pas d’alcool à 90° à proximité (et c’est bien la seule je crois).
  • La célèbre utilisation de la menthe poivrée sur les tempes en cas de migraine ne doit pas dépasser une goutte pas tempe. Si une goutte ne fonctionne pas 10 ne changeront rien. Il ne faut d’ailleurs pas utiliser cette HE plus de 3 jours d’affilé car elle est neurotoxique.
  • En cas d’extrême fatigue quelques gouttes de Ravintsara bien diluées sous la plante des pieds est très efficace.

MES HUILES DU QUOTIDIEN :

Mon côté minimaliste (et flemmarde) fait que je n’aime pas avoir 10 HE dont j’ai oublié les utilisations. Je n’ai donc dans ma SDB que 5 huiles que j’adore et utilise avec parcimonie.

  • Gaulthérie :  HE musculaire anti-courbature ou tension à diluer dans de l’huile végétale d’arnica et masser.
  • Tea tree : en dentifrice et en désinfectant si je n’ai plus d’alcool à 90° (cf plus haut). Il s’utilise également point soigner les boutons mais j’en ai jamais (merci l’alimentation saine).
  • Lavande : anti-poux, calmante (1 goutte sur les poignets), stimulante (3 gouttes sur les poignets), une des seules huiles (avec le tea tree) à pouvoir parfois s’utiliser pure sans être diluée.
  • Ravintsara : sur l’intérieur des poignets pour me protéger des microbes dans les transports en commun, en cas de grippe diluée dans du miel de thym en ingestion, en cas de grosse fatigue massage sous les pieds (diluée) + chaussettes toute la nuit. 

Pour résumer, j’ai trouvé que c’était un super cours théorique rapport qualité/prix. Plein d’info, un support A4 avec une page par HE, plein d’astuces du quotidien et une bonne ambiance. 

Voilà ! J’espère que mon article t’as plu. Si tu as des questions ou d’autres astuces n’hésites pas à partager ça en commentaire. Tu peux épingler ces vignettes sur Pinterest pour ne pas perdre cet article à relire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :